samedi 31 janvier 2009

Guang Yun Gong des 80s




Pour ceux qui n'en auraient jamais entendu parlé, le Guang Yun Gong est un thé post-fermenté originaire de la province du Guangdong. A l'instar du puerh il est le plus souvent compressé en galettes, bien qu'il soit également possible de le trouver en vrac.

Celui-ci a été compressé dans les années 80, les galettes nues (sans emballage) ayant été regroupées par tong. Je l'ai dosé à 5 grammes et préparé dans ma théière à pu'er.

Les feuilles sèches présentent les signes d'un stockage plutôt humide. Elles dégagent une odeur de meuble ancien et de cire, cette odeur de "vieux" que l'on retrouve souvent dans les thés d'un certain âge.

Petit rinçage, infusion de 30s et première constatation: Ce GYG est assez proche d'un vieux Liu Bao Cha. J'ai eu précédement l'occasion de goûter un GYG plus ancien qui m'avait semblé beaucoup plus proche d'un puerh, même si certaines notes laissaient penser qu'il n'en était pas un. Surprise donc.




Après quelques infusions, le thé développe des notes liquoreuses, des saveurs typiques des Liu Bao mais sans la matière et le juteux de ces derniers. Le thé imprime cependant fortement la gorge et la longueur en bouche est excellente. La dégustation s'accompagne de bouffées de chaleur périodiques.

Bien qu'il soit plusieurs crans en dessous du précédent que j'avais goûté (une bombe!), j'ai vraiment passé un bon moment avec ce thé. J'en mettrais bien une ou deux galettes sur mon étagère...

2 commentaires:

bejita a dit…

c'est ce que je reproche au GYG : le coté humide , mais il est clair que je n'y comprend rien

emmanuel a dit…

mais il est clair que je n'y comprend rien

???????

Désolé, c'est moi qui ne comprends pas!